Préparer le printemps...



Nettoyer les hortensias par un doux dimanche de mars. Couper le bois mort. Enlever les fleurs fanées juste au-dessus des bourgeons. Guetter le petit renflement noir, promesse de feuilles. Se féliciter de n'avoir eu qu'un seul coup de sécateur malheureux, cette année - une branche dont les feuilles naissantes étaient pourtant déjà bien visibles. Vider le seau. Puis attendre le bleu des fleurs...

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout