All The Things you Are

Tremé, quartier mythique de La Nouvelle-Orléans...

 

C’est là que, tous les soirs, Minnie Waterfield monte sur la scène du Jackson’s, un de ces clubs de seconde zone « qui fleurissent au fond de ruelles sans réverbère, juste pour que des pauvres types qu’ont jamais su ce que rêver veut dire se rassurent, en constatant qu’ils ne sont pas les seuls ».

 

Et des hommes, blancs, noirs, elle en fait rêver, Minnie Waterfield, dans sa robe de lamé bleu ! Jusqu’au drame...

Une présentation de Minnie sur fond de jazz...

La  suave Ella qui a prêté sa voix à Minnie, dans mon imagination...

Capture.PNG

"Ce texte court est tout simplement magnifique, magique. Une invitation à partager un délicieux moment de lecture musicale."

Pour la suite de la chronique, clic-clic...